Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


La générosité, c'est dans les gènes !

Publié par Diatala sur 6 Décembre 2007, 17:02pm

Catégories : #ADN - Génétique- Science et Découverte

On croit rêver ici !

Puisque tout est décortiqué pour des recherches très étranges, aujourd’hui des chercheurs israéliens ont découvert un nouveau gène : celui de l’altruisme, de la générosité. «  Les personnes les plus généreuses sont en effet porteuses du gène AVPR1. Celui-ci stimule la création d'une hormone (l'arginine vasopressine) qui agit sur une partie du cerveau et favorise le comportement altruiste, selon le professeur Ariel Knafo, du  département psychologique de l'Université hébraïque de Jérusalem ». 
Cette étude démontrerait que si vous donnez 12 dollars à 203 individus, seuls les porteurs de ce gène redistribueraient cette somme ou une partie de celle-ci. Donc, l’altruisme et la générosité seraient héréditaires et ne seraient basés que sur le don d’argent !? Ouahhhhh ! Mais alors mère Térésa et les nombreux bienfaiteurs qui oeuvrent en donnant du temps, de l’amour, de l’écoute et qui ont une réelle empathie et compassion envers les autres en faisant abnégation d’eux-mêmes : quel gène ont-ils au fait ?
Une étude qui veut culpabiliser celui qui ne verse pas d’argent et qui renvoie ce dernier à être considéré comme un mécréant si il ne fait pas des dons en numéraire.
Sachant que cette étude est erronée au départ, car l’utilisation est différente si l’on donne de l’argent gratuitement à quelqu’un pour en connaître ses intentions ou si celui-ci le prend naturellement sur ses propres deniers. La motivation première et l’acte final ne sont pas comparables du tout dans les deux cas. Le cupide, le radin aura tendance à garder cet argent offert ; celui qui culpabilise peut en reverser une partie; celui qui part du principe que cet argent ne lui appartient pas peut le redistribuer dans sa totalité. Bref ! Comment peut-on arrêter et définir la générosité sans avoir fait une étude exhaustive de chaque type de donateurs et en y incluant toutes les autres formes de générosité ?
Pourtant, nombreux sont les donateurs financiers qui n’ont aucune compassion, aucun altruisme, aucune empathie réelle pour autrui et qui versent des sommes uniquement parce qu’elles sont déductibles ou par simple culpabilité ; mais qui ne tendront jamais la main à un inconnu, un voisin ou un étranger qui en a besoin. Alors doit-on redéfinir la générosité en la vidant de sa noblesse initiale ?
Ce résultat n’a d’abord reçu aucune validation scientifique et n’a été approuvé par aucun autre scientifique ; mais ! on nous le donne quand même comme nourriture divine. Au fait ! Pensez-vous être AVPR1 ?




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents