Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Algérie : « La France doit se repentir de son passé colonialiste ».

Publié par Diatala sur 5 Décembre 2007, 12:49pm

Catégories : #Analyse Finance - Economie- International

 

5801119554_62b1fcc056.jpgLa polémique s’installe et enfle en Algérie comme en France. « La France doit se repentir de son passé colonialiste ». L’histoire a ses plaies, ses douleurs, les peuples en portent parfois les stigmates. Mais il est singulier de vouloir obtenir des descendants de ces colons une réparation par le repenti sur des actes qu’ils n’ont pas commis. La réparation quand elle n’a pas été immédiate se fait, à mon sens, par le respect et la compréhension envers ceux qui n’arrivent pas à guérir, tout en évitant de tomber dans le piège de l’instrumentalisation politique tendu par des partis nationalistes. Le président de la République a dénoncé lors de sa visite en Algérie le système colonialiste et ses injustices. Que pouvait-il faire de plus significatif pour apaiser des esprits en quête de paix. On ne peut pas faire progresser des relations bilatérales inhérentes au passé de nos aïeux sur l’autel de la repentance omise de ces derniers.

Mais il faut par contre rester logique. Les droits de l’Homme qui ne cessent d’être porté en avant avec les crimes contre l’humanité sont des notions de changement des mentalités certes, mais surtout, ils impliquent, aujourd’hui également, des différenciations d’appréciation en fonction des pays et des races. Ce qui reste d’une totale injustice.
Nous avons reconnu la responsabilité de la France dans la déportation des juifs et expier nos fautes, même si les cas ne sont pas similaires dans le dessein. Alors il est vrai qu’une incohérence peut-en naître. Les devoirs qui afférent à ce jour aux responsables actuels ne peuvent, dorénavant, faire de différence. Ainsi, le chef de l’Etat, de par sa déclaration à Alger, devra dénoncer et condamner le colonialisme israélien sur le peuple palestinien.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents