Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Violences urbaines 2007

Publié par Diatala sur 27 Novembre 2007, 14:51pm

Catégories : #Société-Abus Politique -Scandales-

Le véhicule de police impliqué dans un accident avec un deux-roues à Villiers-le-Bel

 L’inadmissible et le paroxysme de la violence ont été atteints hier soir dans les banlieues ici ; du jamais vu ! arriver à tirer à balles réelles et, en nombre, sur les policiers démontre que le degré de violence est passé dorénavant au stade criminel et professionnel(d'où). Le Far-west banlieusard entre les Forces de l’ordre et les délinquants professionnels crée un chaos de plus en plus inquiétant et insupportable pour les autres citoyens. Mais il indique surtout ce malaise grandissant avec les hommes politiques en place. Ce chaos exhorté par l’ensemble de la gauche par le « Tout sauf Sarkozy » puis, et principalement, par Ségolène Royal lors de sa campagne, récolte aujourd’hui ses fruits. L’ex-candidate avait incité et donné son feu vert en annonçant que : « Si Nicolas Sarkozy est élu, les banlieues s’enflammeront et le chaos s’installera ». Le message a été reçu 5/5 et sa prophétie diabolique se réalise. Les attentes d’une gauche impuissante, criminelle, vile et veule se voient ainsi couronnées de succès. Des paroles graves, qui n’ont pas été dénoncées à leur juste valeur. Des paroles interprétées comme la seule issue à la nomination de Nicolas Sarkozy pour combattre sa politique, encore et encore. Pousser des criminels à agir et vouloir détruire la démocratie sont des actes, non seulement indignes, mais qui méritent une inéligibilité. Si il est urgent d’agir pour oxygéner et reconstruire les banlieues en donnant un autre visage à celles-ci et en faisant en sorte qu’elles s’intègrent constamment à l’évolution en cours ; rien ne certifie par contre, que le travail mis en œuvre par le gouvernement pourra s’accomplir sans une escalade constante de cette étrange  violence.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents