Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Arabie Saoudite : régime monarchique islamiste wahhabiste salafiste saoudie

Publié par Diatala sur 22 Novembre 2007, 15:07pm

Catégories : #Analyse Finance - Economie- International

Aucun pays occidental et encore moins les Etats-Unis ne s’insurgent contre le régime monarchique islamiste wahhabiste salafiste  saoudien et plus précisément de ses tribunaux archaïques présidés par des juges tortionnaires rendant des sentences indignes et barbares. Bien qu’une once de démocratie ait été injectée avec seulement une partie de représentants élus par le peuple, rien ne peut justifier de considérer ce pays comme réellement fréquentable. Les droits de l’Homme n’y sont absolument pas respectés et ce pays reste parmi les plus tyranniques de la planète envers ses concitoyens. Ici, une jeune femme saoudienne sera condamnée à 90 coups de fouet pour « fréquentations illégales » puis, à une autre flagellation de 200 coups et six mois d’incarcération pour avoir oser dénoncer son viol aux medias. On croit rêver au XXI siècle en entendant ce genre de sentence venant d’un pays qui, pourtant, n’a jamais été placé sur la liste noire  de Washington ; et pour cause ! Le grand allié saoudien des Etats-Unis avec son or noir et ses importants marchés de reconstruction qui ont fait la richesse de la famille Bush  veut bien faire du business mais, par contre, entend bien qu’on lui « foute la paix » sur sa façon de gérer son pays. Pourquoi pas ! Mais dans ce cas, que l’on cesse de venir nous parler des droits de l’Homme en nous imposant cet interventionnisme constant pour des pays qui seraient infréquentables sous le seul prétexte qu’ils ne se plient pas à la politique étasunienne. Je suis consternée que de telles pratiques s’exercent encore et que nous soyons aussi indulgents envers un pays criminel qui traite les hommes et les femmes comme de vulgaires déchets.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents