Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Clonage oui ou non ?

Publié par Diatala sur 17 Novembre 2007, 17:25pm

Catégories : #Chimère- Cyborg - Monstre- Clone- Hybride

personnages hommes hommes 58 gifpersonnages hommes hommes 58 gif

La Communauté internationale n’arriverait pas ici à se prononcer sur une interdiction totale du clonage humain, même si, officiellement et, uniquement officiellement, certains pays ont décrété abandonner ces recherches. Il n’est pourtant pas difficile d’interdire. Nous arrivons à un point grave voire, très grave, celui de savoir quelle sera la législation à adopter pour la protection de petits dictateurs clonés ou celle de terroristes de renom ou bien encore, celle de psychopathes irresponsables pénalement. Même si, il est impossible de dupliquer à l’identique une série d’individus, le génome humain ne pouvant former à lui tout seul la structure finale comportementale d’un individu, les gènes étant présents, il ne suffirait qu’à reproduire les mêmes conditions environnementales pour construire une personnalité identique.
Le progrès est une arme de destruction quand celui-ci atteint le paroxysme de l’inconscience et  que ces démiurges scientifiques des temps modernes veulent créer le désordre en se substituant à la création originelle sans reproduction sexuée. De plus, l’eugénisme deviendrait «  La » solution finale. Ces recherches sont d’ordre criminel, elles conduiront un jour, si rien n’est fait définitivement pour les stopper, à une sélection d’individus indéfiniment recopiée tous en bonne santé ou malades si nécessaire. L’horreur absolue !
La France est bien protégée jusqu’ici puisqu’elle interdit toutes les formes de clonage. Car accepter le clonage thérapeutique signifie offrir un visa pour tous les abus.
Mais cette grave question concerne également en dehors de la politique et de la science, la bioéthique, la religion, la philosophie, la sociologie et, l’Homme lui-même. Alors espérons que la sagesse l'emportera sur la folie.
Il serait tellement plus sage d’accepter la mort comme faisant partie intégrante de la vie que de s’enfoncer de notre vivant dans l’enfer.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents