Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Plastination est-ce de l'art ?

Publié par Diatala sur 16 Novembre 2007, 17:15pm

Catégories : #Alchimie - Paranormal - Insolite et Mystères

Les expositions de corps humains 

La dérive grandissante, de ce que l’on appelle souvent à tort, l’Art. La plastination devient un must en matière artistique ici.
Le procédé est simple, vous volez des cadavres humains et vous injectez dans les tissus de ceux-ci un polymère de type silicone pour les conserver et les modeler à votre guise, et ainsi, vous obtiendrez une œuvre d’art à vous faire cauchemarder la nuit. Une exposition qui fait le tour du monde et qui,  à ce jour, compte plus de 25 millions de visiteurs. Une visite mortuaire pour curiosité morbide afin de découvrir des cadavres de fœtus, de nourrissons et d’adultes. Le business post mortem vient de naître et en plus, les gens aiment ça...
Mais au fait ! Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Ont-ils accepté d’être utilisés comme sculpture et exposés pour servir les intérêts cupides d’un illuminé ? Etrange phénomène que celui de transformer des corps humains pour conquérir la gloire. Si ces corps ont été légués à la médecine et, à ce jour, personne ne peut l’affirmer, comment peuvent-ils se retrouver ensuite dans un atelier d’artiste disjoncté ? Comment cela est-il possible ? Comment un responsable de service hospitalier peut-il autoriser que des cadavres soient utilisés à des fins artistiques et vénales ? Aucun comité bioéthique n’est donc intervenu pour empêcher cette première mondiale. De plus, officiellement, ces corps viendraient de Chine, mais cette exposition a été autorisée sans que personne ne confirme l’origine exacte de ces cadavres.  Il est quand même peu probable que, de leur vivant, ces personnes aient acceptés de servir post mortem de vulgaire matière à modeler. Je trouve cela très très choquant, car ignorant d'où viennent ces corps, ces personnes  avaient peut-être des croyances fortes et des familles qui les recherchent.  
Si d’un côté, certains assurent que cela a été fait dans un but instructif et pédagogique, moi je réponds que nous obtenons la même chose avec des composés synthétiques. Par contre, cela peut aisément remplacer le béton, en offrant à celui qui veut se débarrasser d’un enfant, d’un conjoint ou d’un adversaire, le moyen idéal pour ne jamais le retrouver voire, le poser en œuvre d’art dans son salon.    
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents