Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Pakistan : Benazir Bhutto demande la démission de Pervez Musharraf

Publié par Diatala sur 13 Novembre 2007, 22:35pm

Catégories : #Analyse Finance - Economie- International

Benazir Bhutto en 2004

Les Etats-Unis changeraient-ils de politique, ou des négociations et accords secrets auraient-ils abouti à une nouvelle configuration en cette étrange période de guerre froide généralisée ? Il ne faut pas oublier que Washington à l’habitude de mettre en place des dictateurs et, le moment venu, de les virer ou de les dénoncer comme d’horribles criminels.
Aujourd’hui Benazir Bhutto demande la démission de Pervez Musharraf sans que l’administration Bush ne s’en émeuve vraiment même si le fiston Bush avait fermement appelé le général Musharraf à mettre fin à l'état d'urgence décrété et à rétablir la démocratie aussi vite que possible - en maintenant les élections - Et oui, cette déclaration passe comme une lettre à la poste et personne ne contestera ces propos incohérents et stupides. Les Etats-Unis qui ont soutenu le coup d’Etat de 1999 pour mettre en place Musharraf ont continué à soutenir ce régime dictatorial sachant que le Pakistan est un sanctuaire islamiste et que de nombreux camps d’entraînement s’y trouvent. Mais pas une intervention armée de la part de l’hyper puissance pour détruire les réseaux terroristes implantés, et pour cause ! Bien au contraire. Le Pakistan a reçu des USA depuis 2001 une aide financière de, attention ! 11 milliards de dollars versés quasiment en totalité à l’armée pour, en apparence, lutter contre le terrorisme de l'après 11/9. De plus, l’argent de l’opium en Afghanistan servait à alimenter les terroristes avec la bénédiction du gendarme du monde.  On croît rêver quand même. Les US, qui sous le prétexte fallacieux d’imposer la démocratie dans tous les pays dont les ressources et les sites géostratégiques les intéressent en s’érigeant en dominateurs vont avoir du mal à justifier ce soutien inconditionnel à l’actuel régime en place. Mais il est vrai, que personne en Occident ne se posera la question sur ces agissements contradictoires et les communiqués du guignol américain de service. Sans oublier que la CIA a soutenu l’arrivée au pouvoir des talibans nous pouvons supposer que cet argent est retourné directement au terrorisme. Sachant que ce terrorisme ne pouvait et ne peut exister sans le soutien direct des services pakistanais, de l’appui inconditionnel de l’Arabie saoudite et de celui, évidemment, des Etats-Unis. Et tout cela pourquoi ? Le but était très précis, mettre en place un grand projet pour exporter le pétrole d’Asie centrale au moyen d’un oléoduc traversant le Pakistan et l’Afghanistan à la barbe et au nez de la Russie et de l’Iran. Alors que l'on cesse de nous parler de démocratie et des droits de l’Homme.  
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents