Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Le Blair-eau

Publié par Diatala sur 1 Novembre 2007, 10:42am

Catégories : #Europe - OTAN- FMI- OMS - ONU

Photo : camp-refugies-jalazone-ramallah-_3_.jpg

Émissaire du Quartet pour le Proche-Orient Tony Blair reste le petit employé d’Israël et des Etats-Unis.
Il était tout à fait singulier mais, pourquoi pas, de penser que Tony Blair allait devenir un homme intransigeant pour la paix israélo-palestinienne et que son impartialité pourrait ouvrir la voie de négociations prometteuses dans ce conflit. Mais rien d’équitable n'a été proposé dans cette démarche purement partiale. 
Le plan de Blair qui doit être approuvé lors du prochain Sommet de novembre à Annapolis n’est qu’une réforme des institutions de l’Autorité palestinienne qui donne en premier les moyens à Mahmoud Abbas de lutter, contre sa propre résistance, envers l’envahisseur israélien. Mais aucune mesure juridique contre l’occupant  n’a été proposée. Ensuite, Tony Blair veut faire du Ministre de la défense israélien, Ehoud Barak, un membre du comité en charge de superviser l’exécution du plan aux côtés de Premier Ministre palestinien Salam Fayyad et de lui-même. Quelle indécence ! 
La construction de logements en Cisjordanie dans le but de faire rapatrier les réfugiés palestiniens fait partie également de ce plan qui, si il était accepté, trace parfaitement le dessein sombre et noir de l’avenir des réfugiés et de tous les palestiniens. C'est-à-dire, qu’aucune rétrocession de terre n’est prévue, ni retrait des troupes occupantes pour un futur Etat palestinien viable. Mais, au contraire, des centaines de milliers de palestiniens agglutinés pour recréer les conditions d’un nouveau parcage, celles, cette fois-ci, d’un grand camp moderne de réfugiés. La honte de ce plan est qu’il ne vise que les Palestiniens, aucune mesure ne concerne l’Etat hébreu ; Blair ignorant sciemment les exactions et les crimes israéliens, l'humilation s'accentue. Dans sa piètre largesse et belle bassesse, il recommande à Israël d’assouplir, un tout petit peu, les restrictions dans les territoires occupés.
On peut quand même et, à juste titre, se poser la question de savoir si tout n’est pas fait dans un but provocateur très précis, celui d’une attaque d’Israël par un tiers pour rendre au peuple palestinien leurs droits, biens et dignité. Ce qui donnerait aux américains enfin, LE, casus belli tant attendu pour intervenir militairement dans la région en prétextant de la défense et de la sécurité d’Israël. « Sécurité » dont, on ne fait d’ailleurs, que beaucoup  trop nous parler au mépris total des souffrances et des crimes contre les Palestiniens. Cette situation permettrait ainsi de mettre en œuvre le plan Bush & CO  pour un nouveau M/O et par le fait même, de faire taire toutes les voix opposantes, au nom, du souvenir de la Shoah.  
 
Ci-dessous un article de Saleh Al-Naami    
 
Selon les organisations israéliennes des Droits de l’Homme, les colons ont mené 25.000 agressions contre des Palestiniens à travers la Cisjordanie depuis le début de cette année seulement
Pourtant, et encore plus grave, est le fait que le plan de Tony Blair ignore les déclarations franches et bien documentées des dirigeants de l’armée israélienne admettant qu’ils ont créé les conditions pour permettre aux colons de commettre des crimes contre les civils palestiniens. Le Général Yuval Bazak, chef du département de la "théorie du développement militaire", de l’Etat Major israélien, et qui a dirigé l’armée israélienne en Cisjordanie, a récemment déclaré au journal israélien Yediot Aharonot que l’armée d’occupation a pendant des dizaines d’années fermé l’œil sur les attaques des colons contre les civils palestiniens. "Une déception grave est en train de naître ici", a dit Bazak. "Nous, en tant qu’armée, nous avons aidé les colons juifs à commettre des crimes contre des civils palestiniens désarmés."
Il a ajouté que l’armée israélienne a protégé des organisations terroristes israéliennes actives dans les colonies. Il a souligné en outre que l’armée israélienne et les services de renseignements israéliens ne bougent pas le doigt pour démanteler les organisations terroristes juives.
Alors que le plan de Tony Blair recommande de "réformer" le système judiciaire palestinien pour le rendre plus efficace contre les mouvements de résistance palestinienne, il n’aborde pas le système judiciaire israélien alors que les organisations israéliennes des Droits de l’Homme ne cessent de dénoncer la manière raciste dont il ignore les violences des colons contre les citoyens palestiniens.
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents