Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Union méditerranéenne

Publié par Diatala sur 27 Octobre 2007, 12:11pm

Catégories : #Europe - OTAN- FMI- OMS - ONU

Ce matin j’ai reçu une newsletter  de l’UMP qui parlait entre autre de «  L’Union méditerranéenne ». Alors qu’en est-il de cette initiative ? Pour le moment rien de précis, sinon une relance de cette construction par le chef de l’Etat Nicolas Sarkozy. L’idée n’est pas récente, les premières initiatives ayant  été créés avec l’Euromed en 1995 à Barcelone à l'initiative déjà de l'Union européenne ici et comprenant l'Algérie, l'Autorité palestinienne, l'Égypte, Israël, la Jordanie, le Liban, le Maroc, la Syrie, la Tunisie et la Turquie
Cette relance a au moins l’intérêt aujourd’hui de renaître officiellement pour tenter de lui tracer un avenir plus prometteur.
Mais plusieurs questions se posent. Quels sont les pays qui formeront officiellement cette union ? Sont-ce les mêmes que pour l’Euromed ? Que devient la Libye ? Peut-on commencer à l’envers ? C'est-à-dire, de parler une d’une union méditerranéenne quand les Palestiniens n’ont pas d’identité et que la création d’un Etat palestinien n’a pas encore vu le jour et, peut être, ne le verra-t-il jamais ? Quand nous connaissons les tensions avec la Syrie et l’instabilité du Liban, de la Turquie qui souhaite entrer dans l'UE ? Comment des pays très majoritairement musulmans et, de surcroît, faisant partie de la Ligue arabe sauf, la Turquie, vont-ils accepter d’entrer dans un système qui, au niveau de sa défense, sera sous le joug d’Israël le seul pays possédant l’arme nucléaire ? Peut-on envisager qu’elle se fasse sans lui ? Si nous ignorons encore les contours de cette union, ceux-ci poseront, à mon avis, les mêmes problèmes qu’aujourd’hui. La suprématie du seul état hébreu et nucléaire ne peut satisfaire l’ensemble des autres pays. Evidemment, la sécurité d’Israël n’en serait que mieux assurée mais, est-ce le seul but souhaité ? Le but étant, quand même, une stabilité de la région pour s'assurer une paix durable et des partenariats privilégiés entre, Europe et Union méditerranéenne. De toutes les façons, dans un tel contexte, ce n’est pas pour demain !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents