Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


UE / Traité simplifié

Publié par Diatala sur 26 Octobre 2007, 12:05pm

Catégories : #Europe - OTAN- FMI- OMS - ONU

 

Le Traité simplifié serait le même mais, dispersé pour Valéry Giscard d’Estaing ici et pour l'économiste et professeur d'informatique Etienne Chouard ( sans aucune étiquette politique) une copie conforme du texte précédent ici.
Alors, le fond reste le même mais la forme change. Pour la majorité des électeurs français ayant rejeté ce texte, un nouveau traité «  modifié » était le bienvenu et attendu sur les points essentiels que précise très justement Etienne Chouard. Car avoir voté «  Non » à ce traité constitutionnel ne voulait pas dire, pour autant, être un anti- européen mais que certains articles ne correspondaient pas à l'idée de justice, d'équilibre et de flexibilité que l'on attendait face à des situations critiques. 
Mais la longueur des décisions sur  la matrice de l’Europe a conduit ensuite à des précipitations et à l’accouchement précipité d’un texte au terme juridique ambigu de « Traité Constitutionnel » et du désir de sa mise en application dans le temps. Pour moi, tout a été fait à l’envers. Il fallait avant de faire Maastricht et Schengen, par exemple, donner en premier, un cadre juridique, législatif stable et y inclure progressivement traités et conventions. 
Ce qui est dommageable et grave, reste que ce traité n’a pas été du tout, modifié, et que le citoyen européen a été berné et, du coup, n’a plus le droit à la parole sauf, un seul des pays de par sa Constitution. Une erreur qui se paiera forcément dans le temps dans le contexte actuel international. Si certains pensent, qu’il est préférable de voter ce texte plutôt que de laisser l’Europe au point mort, ce que je croyais auparavant, n’est plus évident. Il est incertain qu’une telle ruse envers le peuple soit acceptée et  s'avère efficace.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents