Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Chiens dangereux mode d'emploi

Publié par Diatala sur 24 Octobre 2007, 19:34pm

Catégories : #Société-Abus Politique -Scandales-

TF1-LCI/AFP : Un chien rottweiler au refuge de la SPA à Gennevilliers

Suite à la loi des séries ici d’attaques de chiens dangereux blessant mortellement des enfants et des adultes, je peux vous donner quelques conseils pour faire lâcher prise à l’animal. Car, à ce jour, personne ne dit comment se libérer des crocs d’un animal et surtout libérer une de ses victimes. Ce qui devrait faire l’objet d’une campagne de prévention quand même ! 
Un chien, par principe, respecte le plus fort. Ayant été élevée avec des chiens de toutes races et ayant connu deux incidents qui pouvaient devenir graves, j’ai alors expérimenté ces techniques.
La première est de frapper en plein sur sa truffe violemment avec son poing ou un objet quelconque, sac, cartable, bouteille, balai etc …. Ce point est excessivement sensible chez le chien et celui-ci lâchera sa prise illico presto.
La deuxième étant de lui attraper les testicules et de le soulever le plus haut possible, les mâles étant principalement des bêtes agressives et donc, des attaquants de par leur  taux de testostérones. Vous pouvez aussi les soulever par la queue, pas le sexe, quand ceux-ci en possèdent une suffisamment longue pour avoir une prise et le soulever violemment. Les effets sont immédiats.
Troisièmement si vous êtes à proximité d’un point d’eau, il faut arroser le chien abondamment.
Il est préférable de bien connaître les chiens, d’avoir un minimum de technique pour parer une agression et libérer une victime d’un chien dangereux. Sinon, cela peut, éventuellement, représenter d'autres risques.
 
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents