Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Prix Nobel 2007

Publié par Diatala sur 14 Octobre 2007, 10:04am

Catégories : #Désinformation Médias- Omerta- Leurs Mensonges

Al Gore (Photo Reuters)

Al Gore le thaumaturge d’Hollywood.
Al Gore nobélisé dans un pays qui se fout de Kyoto et dont le prix Nobel  attribué à l’ancien vice-président ne remettra pas en cause la non politique de Washington en matière d’environnement.
Le prix Nobel de la Paix est tout de même très contesté par de nombreux pays et personnalités scientifiques. D’ailleurs, quel est le rapport avec l’intention et l’action ? Tant qu’il n’y a pas eu action, aucun résultat mesurable, quantifiable, positif ou négatif n’est possible. C’est donc un prix attribué sur une très, très hypothétique réussite. C’est nouveau ! Et quel est le rapport entre la paix dans le monde et le réchauffement climatique ? Personnellement je n’en vois pas. La paix dans le monde viendra des hommes, de l’équité et du partage des richesses et non des variations climatiques. Si la fiction et les sophismes en tout genre peuvent servir divers intérêts politiques, la sacralisation de ceux-ci a toujours été néfaste et, contrairement à ce que l’on veut nous bourrer dans le crâne, devient une vraie menace, une arme de plus pour l’avenir de la paix.
Certains journaux américains pensent que ce prix a été décerné pour combler la politique désastreuse du fiston Bush depuis sept ans. D’accord ! Mais si l’on continu à attribuer de très hautes responsabilités, des titres et des prix prestigieux aux plus mauvais, à leurs représentants et, par défaut, nous allons entrer dans l’ère de la confusion intellectuelle la plus totale avec un résultat sur nos consciences et libre arbitre qui offre deux hypothèses : L’acceptation ou la révolte. La deuxième solution me semble la plus vraisemblable.
 
               
 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents