Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Pitoyable ! Pitoyable ! Vous avez dit méprisable ?

Publié par Diatala sur 27 Avril 2015, 09:24am

Catégories : #Abus- Pédocriminalité- Violence- Prostitution, #Elite-Condamnation-Corruption

Pitoyable ! Pitoyable ! Vous avez dit méprisable ?

Source : Challenge Yahoo

---------

L'Ina, l'Institut National de l'Audiovisuel est un établissement public qui doit archiver, éditer, céder des contenus et, offficiellement, qui doit développer et transmettre les savoirs dans les domaines de l'audiovisuel, des médias et du numérique.

Toutefois ses choix se porteront à 99% sur des sujets de propagande, mensongers, sur des contre-vérités actuelles et historiques et sur des émissions hautement toxiques et débiles.

Sa directrice, Agnès Saal, en profitera pour voler en 10 mois, car le terme est approprié, 41 000€ pour frais de taxis alors que cette femme bénéficie, au frais de la princesse du contribuable, sans aucune raison objective, d'une voiture avec chauffeur. Elle fera également bénéficier son fils de cet abonnement puisque le fiston laissera une note salée de 6 700€ de taxis. Des trajets seront aussi effectués le week-end et les jours fériés. Ces frais de 41 000 € sont donc en supplément des 35h ou plus par semaine de son chauffeur.

Si Canal + cherche une remplacante pour sa "Connasse", elle est toute trouvée. Quoique, la concurrence sera importante.

Une question se pose : Comment peut-on dépenser une telle somme en moins d'un an en ayant un chauffeur à sa disposition ? Ne sait-elle pas cette pauvre femme que la SNCF existe ou se considère-t-elle, comme tant d'autres, comme faisant partie d'une élite à qui tout est dû ?

Le Canard Enchaîné avait révélé que l'ancien PDG, Mathieu Gallet, avait dépensé plus d'un million d'euros en frais de conseils et 125.000 euros pour rénover son bureau lorsqu'il dirigeait l'INA.

 

De qui se moque-t-on ? Remboursez ! 

Pitoyable ! Pitoyable ! Vous avez dit méprisable ?

Suite à l'attentat du musée du Bardo en Tunisie, le ministre du Tourisme s'est fait des cheveux blancs. C'est pourquoi il vient de lancer une campagne publicitaire internationale pour faire revenir les touristes dans son pays "Moi j'y vais".

Oui mais ! Quels touristes et pourquoi y faire ?

Car, devinez qui est un des hérauts de cette campagne ? Frédéric Mitterrand.

N'oublions pas, c'est vrai, que Frédo est quand même un spécialiste de la promotion du tourisme...sexuel en Asie mais aussi en Tunisie. Ce qui explique cela.

C'est ce tourisme sexuel pédophile qu'il décrit dans les médias. Il est passé au JT de TF1 et sur toutes les autres chaînes pour la promo de son livre "La mauvaise vie". Livre dans lequel il soupoudre sa pathologie de sentiments et de romantisme et de ce qu'il voudrait faire passer pour une dose de culpabilité. Ce qui tenterait à le faire considérer comme une pauvre victime qui est incapable de réfréner ses fantasmes envers les jeunes enfants prostitués, esclaves sexuels. "de "petits jeunes aussi nets que s'ils sortaient de leur douche", dégageant une "séduction juvénile" expliquera-t-il.

Sortez vos mouchoirs ou autre chose :

L'Express : En revanche, ce qu'il appelle crûment la "solution Maghreb" (comprendre le tourisme sexuel en Afrique du Nord) serait une impasse, car les compagnons d'une nuit ne souhaitent pas le suivre en France. "Le minet n'immigre pas", conclut-il avec regret... 

C'est pourtant un chapitre consacré à la Tunisie qui, peut-être, suscite chez le lecteur la plus grande gêne. Frédéric Mitterrand y raconte, en une scène déchirante, comment il emmène vivre avec lui à Paris un garçonnet tunisien, l'arrachant à une mère évidemment consentante mais éplorée. Pour l'éducation de ce "fils adoptif", le ministre se démène sans compter et se prive de vie mondaine
 

Même s'il s'en cache, Frédo a également participé au court-métrage de Philippe Barassat "Mon copain Rachid".

C'est un scénario sur deux jeunes garçons : un Arabe qui a une grosse bite, et un Blanc, Eric, qui veut la toucher et qui découvrent l'homosexualité. Nous retrouverons aussi dans le générique la participation d'Yves Saint Laurent, l'auteur de "La Vilaine Lulu", sa BD pour enfants dans laquelle se mélangent rituels, meurtres d'enfants, sadisme, pornographie et pédophilie.

Précision importante du réalisateur : ...."En tout cas, pour moi, le thème n'est pas l'homosexualité infantile."... "la bite qui est filmée est une bite d'adulte. C'est Gaspard Noé qui nous a trouvé l'acteur adulte pour ce plan".

Sans doute le but de ce type n'était-il pas de faire un court-métrage uniquement sur l'homosexualité des ados. Effectivement, car doter un des adolescent d'un gros pénis qu'il n'a pas, est fait pour exciter les pervers ? Interview intégrale ici

 

Les fantasmes du réalisateur n'auront pas de limites pour sa clientèle puisque deux enfants chevauchent à travers le ciel un énorme phallus.

Bien évidemment le film, qui a fait un véritable scandale, sera salué par Libération, Le Monde, les Inrocks. Rien d'étonnant me direz-vous...

Encore plus fort. Le film a été projeté dans tous les festivals du monde et a même reçu le Prix de la qualité du CNC et a été primé à New York.

Ce n'est pas fini, le réalisateur et Frédo commettent un autre sacrilège en se servant du Requiem de Mozart.

 

Le neveu de Tonton, qui a adoptés non pas un, mais deux jeunes garçons en Tunisie, a aussi la nationalité tunisienne. Il a donc la double nationalité.

C'est l'ancien et le très honorable et vénérable président déchu Ben Ali qui lui avait accordé "cette citoyenneté d'honneur" afin de le remercier de l'organisation en 1995 de "L'Année de la Tunisie en France".

Mouais !

Mitterrand: "Au dessus de 14 ans, c'est dégueulasse !"

Pitoyable ! Pitoyable ! Vous avez dit méprisable ?

Pour cette campagne internationale se joindront à Frédo d'autres personnalités du show-biz et, bien évidemment, Bertrand Delanoë.

Ben !...où c'est qu'il est Jack Lang ?

Pitoyable ! Pitoyable ! Vous avez dit méprisable ?
Source : Afrique 360

Voici la caricature de Charlie Hebdo sur le naufrage d’un millier de migrants africains en méditerranée. Alors que pour 12 personnes le monde entier s’était mobilisé, de Chefs d’Etat africains ont même marché pour soutenir la France. Des centaines d’africains meurent noyés sur le chemin de l’Europe et c’est le seul message de soutien que nous recevons de la France : regroupement familial en méditerranée. C’est le prix de l’allégeance aveugle de la classe dirigeante africaine à l’occident. Nos souffrances, nos misères, ne sont qu’un moyen pour leurs médias de faire la une. suite

Le JT de TF1, mais les autres chaînes aussi, fait passer l'effondrement d'un immeuble en Égypte pour le tremblement de terre au Népal

L’UE n’a pas d’argent pour la Grèce, mais a 11 milliards d’Euros pour un pays non membre, l’Ukraine.

Alors que l’UE est inflexible vis-à-vis d’un état membre, la Grèce, les contribuables européens sont contraints de soutenir le gouvernement illégal de Kiev avec des prêts de plusieurs milliards d’euros.

Alors que la Grèce demande un accord avec l’Europe et que l’Union européenne, la bave aux lèvres, impose encore plus d’austérité paralysante à un autre de ses membres… Bruxelles n’a aucun problème pour distribuer des milliards pour un état non membre, l’Ukraine.

Le plus drôle, c’est que la Grèce, l’Espagne, le Portugal et d’autres pays touchés par l’économie de la Troïka de l’UE devront débourser pour les néo-nazis ukrainiens.

Imaginez si les milliards généreusement octroyés par une UE corrompue à une Ukraine encore plus corrompue, étaient plutôt utilisés pour stimuler la croissance dans une Europe appauvrie.

Via Russia Insider…

Le document rendu public par la Commission européenne intitulé: « Paquet de soutien pour l’Ukraine » est un document des plus intéressants et troublant à la fois. Il détaille les propositions visant à fournir une somme de 11 milliards d’euros à l’Ukraine dans les prochaines années. Oui, vous avez bien lu-11 milliards. Alors maintenant, nous savons pourquoi il n’y a plus d’argent pour la Grèce… je me posais la question à ce sujet.

Voici les détails :

  • € 3 milliards du budget de l’UE dans les années à venir, € 1,6 milliards en prêts d’aide macro financière (MFA) et un programme d’aide de subventions de € 1,4 milliards ;
  • Jusqu’à € 8 milliards provenant de la Banque européenne d’investissement et la Banque européenne pour la Reconstruction et le développement ;
  • € 3,5 milliards potentiels à effet levier obtenus par le biais de la Facilité d’Investissement de Voisinage ;
  • Mise en place d’une plate-forme de coordination des donateurs ;
  • Application à titre provisoire de la Zone de Libre-échange Complète et Approfondie à la signature de l’accord d’Association et, si besoin, par le pré-approvisionnement autonome des mesures commerciales ;
  • Organisation d’un Forum/groupe d’investissement de haut niveau ;
  • Modernisation du système de Transit du gaz en Ukraine et travail sur les flux inverses, notamment par le biais de Slovaquie ;
  • Accélération du Plan d’Action de libéralisation des Visas dans le cadre établi ;
  • Offre d’un partenariat pour la mobilité ;
  • Assistance technique sur un certain nombre de domaines, des réformes constitutionnelles aux réformes judiciaires et les préparations d’élections.

L’Ukraine a besoin d’aide humanitaire — ne vous méprenez pas – mais la guerre doit cesser.

Récapitulons sur comment cela a commencé, pour ceux qui ne sont pas si familiers avec la crise ukrainienne. Le Président démocratiquement élu de l’Ukraine, Ianoukovitch, a été évincé en 2014, et un gouvernement « illégitime » a pris le pouvoir par la force, avec l’aide de diverses organisations fascistes. Le nouveau gouvernement aussi contenait des éléments fascistes et a commencé à propager une rhétorique antirusse. Des dispositions ont été prises pour éradiquer la culture et la langue russe –provoquant naturellement la colère des plus de 8 millions de russophones qui composent la population – mais qui se considéraient également ukrainiens. En particulier, cela a provoqué un soulèvement en Crimée, qui a conduit à sa demande de rejoindre la Fédération de Russie. Donc ce que nous avons maintenant, c’est une guerre menée par le gouvernement ukrainien contre son propre peuple, financée par l’UE. Et c’est la guerre et le gouvernement corrompu que nous soutenons en tant que membres de l’UE – bien que l’Ukraine elle-même ne soit pas membre de l’Union européenne. Je ne souscris pas à cela.

 Références:

http://russia-insider.com/en/no-facts-eu-just-opinion/5923

Traduction Avic – Réseau International

Source : http://redpilltimes.com/eu-has-no-money-for-greece-but-does-have-11-billion-euros-for-non-member-state-ukraine-victoria-nuland-was-right-fk-the-eu/

Priorité business et homosexuels. Des pauvres pour assouvir le fantasme des riches. En Inde les enfants se font en batterie, et c'est légal. C'est le nouveau tourisme GPA pour la fertilité.

--------

Source : romandie.com

Népal: Israël va évacuer en priorité 25 bébés de mères porteuses

Jérusalem - Israël va évacuer en priorité 25 bébés nés de mères porteuses et leurs parents adoptifs, pour la plupart homosexuels, depuis le Népal où un violent séisme a ravagé le pays, ont annoncé dimanche les autorités israéliennes.

Il y a actuellement à Katmandou 25 nourrissons nés de mères qui les ont portés pour le compte d'Israéliens venus les récupérer au Népal, a expliqué le ministère des Affaires étrangères. Quatre d'entre eux sont des prématurés nécessitant des services médicaux qu'ils risquent de ne pas trouver après le tremblement de terre, a dit le ministère.

Les Affaires étrangères évaluent à 600 ou 700 le nombre d'Israéliens se trouvant au Népal, la grande majorité d'entre eux étant des randonneurs. Aucun d'entre eux n'aurait été tué.

Les 25 bébés et les Israéliens qui s'occupent d'eux seront les premiers à monter dans l'avion pour être ramenés en Israël, a dit à l'AFP Sabine Hadad, une porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Les Affaires étrangères se sont montrées prudentes quant à l'imminence de ces départs, qui peuvent être retardés pour des raisons médicales ou des considérations légales népalaises, ont-elles dit. Mais les autorités israéliennes feront tout pour amener ces bébés en Israël, a dit un porte-parole du ministère, Paul Hirschson.

Trois de ces bébés devaient partir vers Israël dimanche soir avec huit accompagnateurs, a-t-il dit.

Sur les 25 enfants concernés, 15 ont vu le jour par l'entremise de Tammuz, une société israélienne prodiguant les services de mères porteuses, a dit à l'AFP son responsable commercial Roy Youldous.

La plupart des clients de Tammuz sont des hommes homosexuels, a-t-il expliqué.

En vertu de la loi israélienne, seuls les couples hétérosexuels ont le droit d'avoir des enfants de mères porteuses.

Les homosexuels ou les personnes seules se tournent parfois vers la gestation pour autrui dans des pays en voie de développement, une pratique très controversée dénoncée par ses détracteurs comme l'exploitation de la misère. D'autres Israéliens, autorisés à recourir à des mères porteuses, renoncent à le faire en Israël à cause du prix ou de la complexité des procédures.

En dehors des Etats-Unis, où les prix découragent également les candidats, le Népal est pratiquement la seule destination possible, malgré les conditions qu'il impose, comme l'exigence que les mères porteuses ne soient pas Népalaises, dit Roy Youldous.

Actuellement, 52 parents israéliens, futurs parents ou leurs proches se trouvent au Népal dans l'attente d'avoir un bébé par l'entremise de Tammuz, a-t-il encore précisé.

Quatre-vingt femmes, toutes Indiennes, attendent des bébés pour Tammuz, a-t-il expliqué, assurant que les mères porteuses sont suivies par un travailleur social.

La clientèle de Tammuz est aussi australienne, brésilienne ou britannique, selon M. Youldous.

Noa Roth, une femme célibataire, vient d'avoir il y a trois jours sa première petite fille par ce moyen, a dit sa soeur Tamar Rotem à l'AFP.

Tamar Rotem a expliqué ne pas avoir eu de nouvelles de sa soeur depuis le séisme et s'inquiéter pour le bébé né prématurément et nécessitant des soins particuliers.

Elle pense que sa soeur et le bébé passent la nuit dans une abri de fortune dressé à l'extérieur de l'hôpital de Katmandou.

Nous ne savons pas s'ils ont des médecins ou une équipe médicale à leurs côtés, a-t-elle dit, nous ne savons pas si on nourrit les prématurés. Nous sommes très inquiets.

Ces bébés sont en danger de mort, s'est-elle alarmée.

Pitoyable ! Pitoyable ! Vous avez dit méprisable ?

La justice anglaise refuse de poursuivre un député pédophile encore vivant

Revenons en Angleterre. Même si on n'entend plus parler de la grande enquête sur les affaires de réseaux VIP étouffées, la police continue à travailler. Ces derniers temps, la presse a évoqué le cas Greville Janner, un politicien du Labour fortement soupçonné d'avoir fait partie du réseau de Dolphin square, mais qui va échapper à la justice parce qu'il serait devenu sénile. 

 

Cela fait plusieurs fois que Lord Janner échappe à la justice. Il faut dire que le personnage a des relations. Il fait partie du petit groupe des conseillers de la reine depuis 1971, et est impliqué dans divers groupes et lobbys juifs, comme le Board of Deputies of British Jews ou le Holocaust Educational Trust qu'il a présidés, ou encore le congrès juif mondial dont il a été vice-président jusqu'en 2009 [1]. Il a aussi été membre du Magic Circle [2], une association pour développer la magie, paraît-il, et a dirigé une association de boy scouts. SUITE

A Madison, en Alabama, un policier Eric Parker a plaqué au sol un grand-père indo-étatsunien, Sureshbhai Patel, suffisamment fort pour le paralyser.

Un deuxième vigneron bio poursuivi en justice pour avoir refusé de polluer

Bis repetita. Après « l’affaire Emmanuel Giboulot » – un vigneron poursuivi en justice pour avoir refusé de traiter son vignoble avec un insecticide – un autre vigneron bio, Thibault Liger-Belair, est convoqué au tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône (Rhône) le 19 mai prochain. Son délit ? « Refus d’effectuer les mesures de protection des végétaux contre les organismes nuisibles en l’espèce : lutte insecticide contre le vecteur de la flavescence dorée », selon la convocation consultée par Basta !.

 

Lire la suite de l’article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents