Diatala - Médiatala - Information - Désinformation

Le Monde, L'Actualité et l'Actualité Politique, la Désinformation et l'Information par les Médias Alternatifs - Archéologie - Science - Religions - Cultes - Mystères - Sociétés Secrètes - Euthanasie - Big Pharma - Eugénisme - OGM - OVNI - Pédocriminalité - Civilisations - Réchauffement Climatique - Censure - Guerres - Média-Mensonges - Arnaques - Corruption - ADN -


Le porte-avions nucléaire français Charles de Gaulle a été placé sous commandement américain

Publié par Diatala sur 14 Mars 2015, 11:30am

Catégories : #Génocide-Terrorisme d'Etat - Expérience secrète

Washington Post,

Le porte-avions nucléaire français Charles de Gaulle a été placé sous commandement américain

À BORD DU CHARLES DE GAULLE -

Lorsque l'avion du général Martin Dempsey a atterri dimanche sur le pont de ce navire, il est devenu le premier Chef d'état-major des armées des États-Unis dans l'histoire récente - peut-être jamais - à mettre le pied sur un porte-avions français, un signe de l'unité opérationnelle des deux nations dans la campagne contre l'État islamique.

Depuis l'arrivée du navire dans le golfe Persique le mois dernier, les avions de guerre américains ont atterri sur le Charles de Gaulle ; avions français et américains ont effectué des missions conjointes de formation ; et le navire français a opéré aux côtés de l'USS Carl Vinson. Les deux navires sont maintenant sous commandement américain.

C'est la première fois que la France a placé le Charles de Gaulle, le seul porte-avions nucléaire non-US dans le monde, et un bijou de l'armée française, sous le commandement opérationnel d'une nation étrangère.....

----------

Note : Le général De Gaulle doit se retourner dans sa tombe.

Si nos très, très inutiles et dangereux chroniqueurs et présentateurs de JT sont trop occupés à diffuser toute la journée la propagande de guerre US, à faire celle des terroristes de l'EL, à diaboliser Poutine et à réciter des média-mensonges pour ensuite en faire de très sérieuses analyses, cette information d'une extrême importance du Washington Post restera censurée.

Le général de l'Armée américaine à la retraite Robert H.Scales qui est maintenant analyste militaire a déclaré que la solution à la crise ukrainienne serait de tuer les présumés soldats russes dans l’Est de l’Ukraine. Lawrence Freeman de l’hebdomadaire Executive Intelligence Review dit son opinion sur ce qui se passe.

sputniknews

L'Ukraine recevra un prêt de 40 milliards de dollars de l'aide internationale.

Le nouveau crédit du Fonds monétaire international (FMI) sera utilisé par l'Ukraine pour porter ses dépenses militaires en 2015 à 5,2% du PIB, soit à environ 3,8 milliards de dollars, a annoncé la ministre ukrainienne des Fiances, Natalie Jaresko.

Selon le quotidien Deutsche Wirtschafts Nachrichten, Kiev envisage de commander des équipements militaires de plus de 500 dénominations. La majeure partie de ce matériel sera fournie par le groupe américain Network Technologies Corporation. Le journal explique le choix de ce fournisseur par les origines américaines de Mme Jaresko et son travail précédent au département d'Etat.

Piotr Porochenko a fait savoir vendredi que l'Ukraine avait signé avec différents pays de l'UE des contrats prévoyant des livraisons d'armes, y compris "létales".

Les armements seront achetés avec des crédits octroyés par l'Union européenne, les Etats-Unis, la Banque mondiale, le FMI, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, ainsi que par la Banque européenne d'investissement.

Cela signifie que Kiev utilisera l'argent des contribuables européens pour intensifier la militarisation du pays.

20Minutes

Daesh: Pourquoi les otages semblent si calmes

 

Des exécutions effroyables. Sur les vidéos de décapitations publiées par l’organisation de l'Etat islamique, un aspect peut sembler déroutant: les otages, agenouillés en combinaison orange, sont impassibles quelques secondes avant leur mise à mort. «Saleh» (nom changé), un ancien traducteur de Daesh, aujourd’hui en Turquie, apporte une réponse lors d’une interview donnée à Sky News.

Les otages seraient régulièrement soumis à des simulacres d’exécution. Lors du moment fatal, ces derniers penseraient, à tort, qu’il s’agit d’une énième répétition de vidéos de propagande. Mohamed Emwazi, le bourreau de l’EI plus connu sous le surnom de «Jihadi John», aurait demandé à Saleh de parler aux otages pour instaurer un climat de confiance. «Dis-leurs "on ne les tuera pas, ce n’est que des vidéos, on veut juste que votre gouvernement cesse d'attaquer la Syrie"», ajoutant: «Nous n'avons aucun problème avec vous, vous êtes seulement nos visiteurs.»

L’ancien traducteur explique aussi que les geôliers donnaient des noms arabes à leurs prisonniers pour qu’ils se sentent «entre amis» et «les calmer». Ainsi, le photographe japonais Kenji Goto était appelé «Abu Saad». «J’ai remarqué que lorsqu’ils l’appelaient Abu Saad, il se relaxait», ajoute Saleh. Etre plus calme pour être mieux exécuté.

____________

Note : Les actes commis par Daesh et qui sont diffusés par les Médias sont de plus en plus violents mais aussi de plus en plus incohérents, au point que leur crédibilité est remise en cause. C'est pourquoi une certaine opinion dénonce ces incohérences et ces mauvaises mises en scène. Ce témoignage est donc censé expliquer l'inexplicable. Mais pourquoi de sanguinaires terroristes voudraient-ils éviter de voir l'effroi de leur otages et produire l'effet contraire à celui qu'ils recherchent ?

 

NObs :

"J'ai voyagé en covoiturage avec Saïd Kouachi trois jours avant les attentats"

Le 4 janvier, l'un des tueurs de "Charlie Hebdo" a fait le trajet de Reims à Paris dans un monospace partagé via le site Blablacar. Les autres passagers ne l'ont pas oublié. "L'Obs du Soir" les a retrouvés.

Daniel est un habitué du covoiturage. Il "sous-loue" régulièrement des sièges dans sa voiture via le site internet Blablacar pour payer l'essence et les péages. Ce dimanche 4 janvier, il ne peut pas savoir que l'homme qui prend place sur la banquette arrière de son monospace pour un trajet Reims-Paris sera l'auteur, trois jours plus tard, avec son frère, de la tuerie de "Charlie Hebdo".

Les enquêteurs établiront par la suite que Saïd Kouachi s'est rendu ce jour-là dans la capitale pour effectuer des repérages autour du siège de l'hebdomadaire satirique. Ont également pris place dans la voiture une femme médecin d'une cinquantaine d'années avec son chien et un jeune couple, Mehdi et Leïla.

Joints par "l'Obs", tous décrivent la "mauvaise ambiance" qui règne dans le véhicule, et le téléphone de Saïd Kouachi qui ne cesse de sonner. La conversation s'engage péniblement...

------

Note : La profession de Médecin n'est plus ce qu'elle était pour en être arrivé à faire du covoiturage.

"J'ai voyagé en covoiturage avec Saïd Kouachi trois jours avant les attentats"

Saïd Kouachi, un terroriste qui aurait été entraîné au Yémen et qui aurait affirmé au téléphone à BFM qu'il travaillait pour l'El, fait du covoiturage.

Un non-sens absolu qui vient contredire ce que l'ensemble des médias a dit concernant leur haut niveau de préparation comme nous pouvons l'entendre dans ce reportage de France24 ici.

France24 cette fois ne sera pas joint par les frères Kouachi, contrairement à Mohammed Merah qui aurait téléphoné à la rédaction de cette chaîne en pleine nuit pour avouer ses meurtres. On se demande ce qui se passe parfois dans la tête de terroristes au sang-froid et si bien organisés.

L'info, c'est vrai, était douteuse. Car pourquoi choisir une chaîne qui est très rarement regardée et qui est inconnue des jeunes ? BFM est donc plus crédible.

Comme toujours, dans ce type d'attentats, les présumés coupables sont toujours éliminés. Mais, une fois mort, bien évidemment tout peut être dit à leur sujet et n'importe quel CV peut être dressé ; ils ne viendront pas le contredire.

Eliminer systématiquement les présumés coupables pour éviter les procès et faire parler les morts pour faire correspondre leurs aveux à la version officielle sont cependant des indices qui devraient susciter le doute chez certains.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents